© 2015 by corps en conscience. Proudly created with Wix.com

  • w-facebook

Nutrition et micronutrition

Un bilan de santé naturopathique servira de base au programme personnalisé d'alimentation. 

 

J'évalue durant notre première séance votre tempérament de base, votre type de métabolisme, vos éventuels déséquilibres physiologiques fonctionnels, en fonction de vos symptômes ou de vos pathologies.

Je considère également dans quelle phase de vie vous vous trouvez, c'est-à-dire ce dont vous avez besoin en ce moment (âge, activité physique soutenue ou vie sédentaire, grossesse, etc).

 

Les éventuels déséquilibres dans vos habitudes alimentaires seront mis en évidence (choix des aliments, carences et excès, qualité, cuisson, nombre de prises alimentaires par jour, éventuelles compulsions en identifiant les besoins émotionnels comblés par la nourriture, etc...).

En fonction de ce bilan, je vous proposerai un type d'alimentation que vous allez expérimenter pour en sentir les effets. 

Pour que le changement soit durable sur le long terme, l'alimentation sera progressivement adaptée, à moins d'une pathologie ou troubles nécessitant un changement plus radical. L'approche naturopathique de la nutrition porte une attention toute particulière à la qualité des aliments donc à leur vitalité. Je vous oriente sur le choix des aliments et sur ce qu'il y a lieu d'éviter dans les produits proposés par l'agro-alimentaire. 

 

Une cure peut être proposée en fonction du bilan de santé, afin de rééquilibrer un système du corps affaibli (cure spécifique à chacun en fonction des troubles). Il s'agira de privilégier exclusivement une alimentation biologique, fraîche et vivante, non industrielle, avec des cuissons douces. Certains aliments peuvent être exclus durant cette phase. L'exclusion est souvent temporaire, en fonction de la réaction de l'organisme, une fois l'équilibre retrouvé. (Selon le trouble, il se peut que certaines exclusions perdurent sur de plus longues périodes).

Parfois un jeûne peut être recommandé s'il est souhaité. J'accompagne des jeûneurs à Interlude Bien-Etre, en Valais depuis mai 2017 et je peux donc vous conseiller afin de mener à bien cette expérience.

 

La phytothérapie pourra soutenir le processus, en particulier durant les phases de cure (drainage et rééquilibrage du terrain).

La micronutrition est la branche de la nutrition qui s'attache à évaluer les besoins et éventuelles carences en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, antioxydants...). Ces micronutriments se retrouvent dans une alimentation équilibrée mais une supplémentation temporaire peut être nécessaire dans certains cas, lors de carences importantes. L'alimentation prend ensuite le relais. Des analyses sanguines chez un médecin nutritionniste sont recommandées afin d'évaluer les besoins.  

La dimension psycho-émotionnelle est prépondérante dans nos choix alimentaires. On peut se nourrir par habitude, par stress, compulsion, de manière orthorexique dans une quête obsessionnelle de santé ou au contraire sans contrôle malgré des troubles de santé. La nourriture est souvent utilisée pour combler des manques affectifs, calmer des frustrations, tuer l'ennui... Il est donc important d'identifier ces besoins afin d'y répondre par une autre stratégie que la nourriture. Certains besoins proviennent de schémas de comportement répétitifs provenant d'une protection face à une blessure plus ancienne. Libérer l'émotion contenue dans cet ou ces événements douloureux, ainsi que la conscience du schéma de protection mis en place permettra l'apaisement du besoin excessif lié à ce schéma.   

Développer la perception de ses sensations corporelles permet également d'être plus attentif à l'effet -parfois différé- des aliments sur la digestion, l'humeur, l'énergie, les symptômes... 

Les objectifs

 

  • Optimiser les fonctions d'une personne en bonne santé (poids, digestion, énergie, sommeil, bien-être...)

  • Trouver une alimentation personnalisée loin des modes et des approches standardisées

  • Permettre un fonctionnement optimal de l'organisme et donc soulager les symptômes

  • Soutenir ses capacités de guérison en cas de pathologie

  • Renforcer sa résistance aux agressions (pollutions, stress, virus, bactéries...)

  • Trouver des alternatives simples, saines et savoureuses aux propositions de l'industrie agro-alimentaire (avec des idées recettes afin de simplifier la mise en pratique)

  • Adapter son alimentation à son étape de vie (avant la conception, pendant la grossesse et durant l'allaitement, périménopause, ménopause, activité sportive intense...)